CERTIFICAT MÉDICAL

Les dispositions du code du sport relatives au certificat médical ont été modifiées par la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé du Ministère chargé des Sports ainsi que par le décret n°2016-1157 du 24 août 2016 relatif au certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport. Ceci est applicable depuis le 1er juillet 2017.

L’obtention d’une licence « compétition », « individuelle », ou « TPU » au sein de la Fédération Française de Force est subordonnée à la présentation d’un certificat médical. Ce dernier permet d’établir l’absence de contre-indication à la pratique de la discipline. Sur recommandation de la commission médicale de la FFForce, le certificat médical pour les licences « compétitions » doit être établi par un médecin généraliste diplômé de la médecine du Sport.

Dorénavant, un certificat médical de contre-indication à la pratique de la discipline est valable trois ans. Cependant, les autres années, les responsables de club doivent faire remplir à tous leurs licenciés « compétitions » le questionnaire de santé « QS-SPORT ». Ce document est téléchargeable ci-dessous :

QUESTIONNAIRE DE SANTÉ QS-SPORT

Chaque Président de club le fait remplir à ses licenciés en répondant aux questions. Les réponses relèvent de la seule responsabilité du licencié et si celui-ci répond par l’affirmative à une seule question, les responsables de club doivent exiger de lui un nouveau certificat médical.

Il n’est pas nécessaire d’envoyer ces documents à la Fédération Française de Force, à l’exception des licencié(e)s individuel(s) qui le génère sur leur espace licencié. Pour les adhérents d’associations et de structures privées, les Président(e)s / dirigeant(e)s conservent pour chacun des licenciés le certificat médical et le questionnaire de santé QS-SPORT.

NB : Si les membres du Bureau Exécutif ou les correspondants sont uniquement dirigeants et non pratiquants, vous n'avez pas besoin de certificat médical.